ISS : fin de grève sous le soleil

© Irène Kaufer

Par cette journée magnifique, le soleil est aussi dans les yeux des travailleurs/euses de nettoyage sur le site de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Après trois jours de grève, c’est la reprise du travail : la société ISS a renoncé à son intransigeance en s’engageant à apporter une série d’améliorations dans les conditions de travail du personnel. Ces conditions, nous les avions détaillées en début d’année, en passant une journée avec Anita.

Si le seau était donc déjà bien plein, la goutte qui l’a fait déborder a été le refus d’ISS de payer deux jours de congé extralégaux, les 29 et 30 décembre, alors qu’ils avaient été fixés par le conseil d’entreprise de l’université et payés les années précédentes. Lundi 13 mars, le personnel décide de se croiser les bras et se met en grève.

Ce jeudi 16 mars, des étudiant·es avaient prévu une action de solidarité sur le campus. « ULB : Université Libre de Business », peut-on lire sur une banderole. La mobilisation n’est pas très forte, puisque le travail a repris et que les travailleurs/euses sont en fin de pause de midi. Mais les visages sont souriants et la photo-souvenir est pleine d’énergie.

Alors que le personnel a dû repartir vers ses tâches, nous échangeons quelques mots avec des étudiant·es venu·es en soutien. ISS s’est engagé à payer les deux jours de congé et a établi un calendrier concernant les revendications liées aux conditions de travail. « Cela reste assez vague et il faudra garder un œil sur la mise en pratique mais, au moins, ISS a été obligé de négocier », nous explique-t-on. Et au fait, « merci pour l’article d’axelle ! » Un reportage qui a fait son chemin parmi les personnes concernées. (I.K.)

Share Button