La peintre Carolina Fernandez expose à Ath

© Carolina Fernandez

Troublantes et poétiques, les toiles de Carolina Fernandez, bien que de petites dimensions, attirent le regard. Souvent, un mystérieux personnage – de dos ou le visage caché – se confronte à un paysage ou à un intérieur domestique où des éléments oniriques viennent contredire l’apparente tranquillité et révéler la fragilité de l’existence. C’est un pied de table en forme de main, c’est de la végétation qui pousse entre les lames du plancher, c’est une silhouette stylisée qui contraste avec la facture (hyper)réaliste maîtrisée par l’artiste. Mais il n’y a pas que des êtres humains solitaires qui hantent les tableaux de Carolina Fernandez. Les animaux y trouvent aussi refuge, plongés dans un même bain d’étrangeté… Le travail minutieux de cette jeune Colombienne installée en Belgique depuis ses études à La Cambre a déjà été récompensé par le Prix de peinture figurative Jean et Irène Ransy et ce n’est probablement qu’un début ! (S.D.)

Carolina Fernandez, jusqu’au 28/04 au Palace (4 rue de Brantignies à Ath). Infos : 068 26 99 99

Share Button