À Liège, le cosmos aux cimaises

© Sandrine Elberg, Cosmogonie, Tirage sur papier argentique Kodak Endura Metallic, 2017

À l’heure où la toute première photographie d’un trou noir vient d’être dévoilée, le travail de Sandrine Elberg trouve une résonance supplémentaire. Depuis plusieurs années, l’artiste française puise son inspiration dans l’imaginaire du cosmos et des planètes. « À partir de cette fascination, explique le communiqué de presse, l’artiste utilise les ressources de la chambre noire et des sels d’argent pour aussi proposer des images qui expérimentent les limites et l’essence de la photographie analogique. »

Chez Sandrine Elberg, la photographie est donc aussi le résultat d’une exploration formelle, de réactions chimiques, d’heureux accidents. Il en découle des œuvres à la fois sombres et captivantes qui nous happent dans une autre dimension où l’infiniment grand côtoie l’infiniment petit… Fascinant. (S.D.)

 

Cosmogonie

Jusqu’au 23/06 à la Galerie Satellite (Cinéma Churchill, 20 rue du Mouton Blanc, 4000 Liège).

Infos : 04 250 94 36.

Share Button