Parti cherche femmes pour figuration

© Diane Delafontaine

C’est bien, la parité, hein ? Comme par exemple la « tirette », qui impose l’alternance femmes-hommes sur les listes, ou encore les récentes obligations d’avoir au moins un tiers d’élues au gouvernement wallon et dans les collèges communaux bruxellois et wallons, bref, toutes ces mesures pour accélérer un partage du pouvoir qui aurait malheureusement bien du mal à voir le jour sans coercition.

Avec un enthousiasme qui fait chaud au cœur, les Listes Destexhe ont donc fait un appel aux femmes pour qu’elles rejoignent la liste des candidats. Aymeric de Lamotte, 3e à la Région, s’est engagé en mars sur Twitter dans un message poignant : « Les listes Destexhe sont activement à la recherche de candidates pour la liste régionale bruxelloise. La parité est obligatoire, c’est-à-dire que si nous manquons de femmes, nous ne pouvons pas présenter d’hommes. » Attendez : pas d’hommes ? Or… Aymeric est un homme ! Donc, sans femmes, Aymeric ne pourra pas se présenter ! On comprend mieux son angoisse et celle de ses colistiers, qui ont renchéri de plus belle. « Nous avons urgemment besoin de candidatEs, a tweeté peu après Amir Kitous, 36e à Bruxelles. Cela serait une chouette expérience pour vous, même si c’est de la figuration », a-t-il pragmatiquement conclu.

Allez, un petit geste solidaire, Mesdames, pour qu’Aymeric et Amir puissent mener à bien leur grande mission politique ; ensuite, promis, vous pourrez retourner à vos paisibles tâches ménagères !

Share Button