Stérilisations forcées

© Diane Delafontaine

La ville néerlandaise de Rotterdam souhaite imposer la contraception aux mères qu’elle juge « incompétentes ». « La mesure concernerait entre dix et vingt femmes par an, des femmes aux problèmes psychiatriques ou de dépendance, mentalement déficientes, sans abri ou qui travaillent dans la prostitution », explique La Libre pendant qu’on s’étouffe en lisant ces lignes. Un juge serait chargé de décider si la femme concernée peut être obligée d’utiliser un moyen contraceptif : elle se verrait alors imposer un stérilet ou un implant dans le bras pendant trois ans. Notez que cette mesure ne concerne que les femmes, car les hommes aux problèmes psychiatriques ou de dépendance, mentalement déficients, sans abri ou qui ont recours à des relations sexuelles dans le cadre de la prostitution, bref, tous ces hommes, eux, restent invisibles. Les habitantes de Rotterdam font-elles des bébés toutes seules ? Un conseil : une petite vasectomie pour la population masculine – y compris celle du collège communal qui a émis cette proposition –, ce serait encore moins cher !

Share Button