Élections : les droits des femmes en balance ?

Par N°218 Avril 2019 | conectionconection Contenu complet (pdf)
reservé aux abonnées

Le 26 mai prochain, comme tous les cinq ans, les citoyen·nes belges, sont appelé·es à voter pour choisir leurs représentant·es dans les assemblées régionale, fédérale et européenne. Tous ces niveaux de pouvoir peuvent sembler abstraits – ce n’est pas pour rien que nos institutions sont mondialement réputées pour leur complexité ! Un petit décryptage est donc utile afin de mettre en lumière quelques enjeux très concrets de ces élections pour les femmes. Par Maryam Benayad et Irène Kaufer

© Diane Delafontaine pour axelle magazine

1. Le régional, vital : l’exemple du logement

Connaissez-vous les compétences de votre Région, bruxelloise, wallonne ou flamande ? À travers l’exemple du logement, axelle plonge dans nos institutions régionales pour essayer de comprendre ce qui s’y joue pour les femmes.

Notre royaume compte trois Régions : la Région flamande, la Région de Bruxelles-Capitale et la Région wallonne, qui ont leurs propres organes législatif et exécutif : le Parlement régional et le gouvernement régional. Notons qu’en Flandre, les institutions de la Communauté et de la Région ont fusionné, il n’y a donc qu’un Parlement et qu’un gouvernement. Pour les francophones, se rajoute le niveau de pouvoir de la Fédération Wallonie-Bruxelles (voir encadré). Le 26 mai, vous allez donc voter au suffrage universel direct pour les député·es des Parlements régionaux, qui vont exercer leur pouvoir législatif en votant des ordonnances (pour Bruxelles), des règlements ou des décrets, et qui vont contrôler l’action du gouvernement régional pendant les cinq ans de la législature…

Share Button
La suite de cet article est réservée aux abonné·es...
Déja abonné·e ?
Se connecter
Pas encore abonné·e ? Consultez les différentes formules !
S'abonner
Sans être abonné·e, vous pouvez également acheter (en version .pdf) l’exemplaire du magazine dont est issu cet article, afin de le lire entièrement et de découvrir d’autres contenus par la même occasion !
Acheter ce N° (2.50€)