Pussy Hat : le DIY féministe du mois

CC Nicola Osborne

Vous l’avez aimé en cover de notre numéro de mars ? Le pussy hat (« chapeau de chatte »), c’est ce bonnet rose, arboré désormais par des centaines de milliers d’Américaines en réaction à la misogynie du président Trump, qui s’était vanté de pouvoir « attraper les femmes par la chatte » (« grab them by the pussy »). Le pussy hat, à tricoter, à coudre ou à crocheter, est subversif, sans aucun modèle déposé et même assez seyant. On peut donc être sûres qu’il sera bientôt récupéré par des initiatives marchandes et capitalistes (un peu comme les tee-shirts à slogans « féministes » de Christian Dior, à 550 euros  !). L’opposé du concept de ce couvre-cheffe féministe. Alors vite, vite, on s’y met, grâce aux divers patrons et tutoriels qui fleurissent sur internet.

(À lire sur cheekmagazine : « Le Femvertising, ou comment le féminisme est devenu bankable pour les marques »)

Share Button