L'athlète

Cynthia Bolingo
Propos recueillis par Stéphanie Dambroise

En mai, axelle est dans les starting-blocks, au côté de Cynthia Bolingo, championne nationale du 100 et 200 mètres…

pouce
1.

Qu’est-ce qui vous enthousiasme actuellement ?

Ce qui m’enthousiasme, c’est la musique. Lorsque je parle de musique, j’associe cela avec les bonnes vibes [vibrations, ndlr]. En plus de cela, il y a ces belles personnes qui m’entourent.

pouce
2.

Quelque chose à pointer du doigt dans votre métier ?

Les infrastructures en athlétisme sont obsolètes, antédiluviennes. Par moments, il est difficile de s’entraîner dans de bonnes conditions lorsque le soleil n’est pas au rendez-vous.

pouce
3.

Un moment d’indignation : envers qui, envers quoi ?

Envers notre passivité par rapport à certains fléaux qui nous entourent, notre faculté à fermer les yeux sur des faits sociaux graves ou des événements mondiaux tragiques. Envers le système scolaire belge qu’il faudrait mettre à jour, renouveler, améliorer. Envers ces clichés, préjugés, stéréotypes qui poussent l’être humain à se replier sur lui-même et à ne pas aller vers l’Autre. Nous sommes tous l’Autre de quelqu’un. Un de mes rappeurs préférés a dit ceci : « Le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien. »

pouce
4.

Avec qui, avec quoi vous sentez-vous en lien ?

Avec mon amoureux, ma famille, mes amis proches et l’art sous presque toutes ses formes.

pouce
5.

Qu’est-ce qui titille votre curiosité ?

Le monde ! Le monde m’intrigue malgré le fait qu’il soit un paradoxe à lui tout seul. Il m’intéresse, ce monde. Je pars du principe que la vie est un éternel apprentissage. Chaque jour, j’apprends dans des domaines différents.

Image of Cynthia Bolingo

© Laetizia Bazzoni

L’athlète Cynthia Bolingo est spécialiste du sprint. Elle a été repérée à 15 ans lors d’une compétition scolaire. Mais ce n’est qu’en 2012, à l’âge de 19 ans, qu’elle a un déclic et souhaite évoluer dans un cadre professionnel. Pour atteindre son objectif, elle s’entoure de la coach Carole Bam, ancienne championne camerounaise spécialiste des courses de relais et de haies. Un choix qui porte ses fruits. En 2013, Cynthia Bolingo participe aux championnats d’Europe d’athlétisme des moins de 23 ans de Tampere (Finlande). Elle court sur 200 mètres et termine demi-finaliste. Deux ans plus tard, elle est sélectionnée pour ces mêmes championnats organisés à Tallinn (Estonie) et atteint la finale du 400 mètres. En 2015 toujours, elle se qualifie pour les Championnats du monde à Pékin sur 200 mètres. Elle fait aussi partie de la délégation belge pour les Jeux olympiques de Rio (2016). L’année suivante, l’athlète remporte le championnat de Belgique sur 100 et 200 mètres. Cette même saison, elle sera demi-finaliste aux Jeux universitaires à Taipei. Aujourd’hui, parallèlement à ses études en sciences politiques, Cynthia Bolingo s’entraîne d’arrache-pied pour continuer à progresser et battre ses records avec, en ligne de mire, les Jeux olympiques de Tokyo en 2020…

À voir : cette interview de Cynthia Bolingo.

Share Button